COCOONAVIRUS®2ème semaine de confinement

Vendredi 27 mars 2020

Nous entrons dans notre deuxième semaine de confinement. Les chiffres liés au coronavirus ne font qu’augmenter.

Au 25 mars 2020 il y a 22302 cas confirmés en France. 1100 décès. 10176 hospitalisés (2516 cas graves sont en réanimation dont un tiers ont moins de 60 ans) et 3281 sont guéries.

Lors de son allocution du lundi 16 mars 2020, notre président a dit très solennellement : « nous sommes en guerre », cette phrase sonne le glas de notre liberté sociale.

Pour étayer cet article je vais m’inspirer de notre devise : LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.

Cette devise que l’on entend souvent et à laquelle il faut bien avouer on n’y prête pas beaucoup d’attention. Et pourtant à ce moment bien précis. Cette devise revêt d’une importance capitale.

LIBERTE

Du sang, des larmes, des cris, des pleurs, de la famine, de la souffrance, de l’esclavage, de la colonisation, de la maladie, des blessures, des chants, des voix, des conflits, des guerres, des injures, des armes, des emprisonnements, de la folie, de l’aliénation, des contrôles, etc…

Voilà un bon nombre de « maux » entre les mots d’où a émergé cette grande notion qu’est la liberté.

Tant de souffrance humaine, tant de guerres, de conflits.

A l’heure du confinement on ne peut oublier cette notion. Entrée dans nos habitudes et à laquelle on oublie de penser. C’est vrai.

On a coutume de sortir au restaurant, on va au cinéma, on fait des repas en famille, il y a les mariages, les cousinades, les randonnées dans les bois, les balades dans les parcs, le shopping entre copines, les parcs d’attractions, etc…

Et là plus rien !

Nous sommes bien en guerre.

Mais notre ennemi est invisible.

EGALITE

Lorsqu’un pays entre en guerre, il sait généralement contre qui il doit se battre. Il apprend le terrain, les tactiques et lance les moyens de défense.

Aujourd’hui une seule différence, notre ennemi est invisible.

Outre son invisibilité, notre ennemi frappe sans aucune considération. Riche, pauvre, noir, blanc, jeune, vieux, peu importe.

Tout le monde, toute la planète sur le même pied d’égalité.

Le monde entier est concerné par la pandémie. Chaque pays peine à éradiquer cet ennemi, ce fléau. Chaque pays enterre ses morts dans la souffrance et le questionnement.

Mais pour une fois tous les pays du globe regardent dans la même direction et œuvrent à prendre le même chemin. Sortir de cette crise sanitaire. C’est historique.

FRATERNITE

Nous sommes frères, au-delà des distinctions que certains esprits étriqués pointent du doigt. Oui nous sommes bel et bien frères.

Si nous ne le savions pas déjà, un « truc » qui s’appelle COVID-19 nous le rappelle chaque jour.

Ce qui fait que nous soyons tous frères ce n’est ni notre sang, ni notre nom, ni notre nationalité.

Mais juste le fait que nous appartenons à la même famille humaine. Vous savez cette grande famille qui vient juste de nous rappeler que nous sommes très petits.

Parce-que quand plus rien ne va, quand tout nous semble perdu, et bien comme pour beaucoup il reste la famille.

Cette famille qui nous apporte son écoute, son aide. Celle auprès de qui il est bon de se réfugier, un moment. Vous savez ce petit moment qu’on connaît tous.

Lorsque de retour chez nos parents, la petite étincelle dans les yeux de maman qui se rejouit de cuisiner notre plat préféré, papa qui nous montre son dernier joujou de bricolage. Cette odeur que l’on ne sent nulle part. Qui appartient qu’à notre famille, ce cocon qui guérit tout.

Cette odeur est celle de la fraternité.

Mais aujourd’hui plus que jamais on peut lui donner une autre image, celle de la SOLIDARITE.

LIBERTE – EGALITE – SOLIDARITE

Latifa pour FËLEZINE®

BLOG D’ACCOMPAGNEMENT PERSONNEL ET STYLE DE VIE.

2 commentaires sur “COCOONAVIRUS®2ème semaine de confinement

  1. c’est vrai que nous devons rester unis, unis et pourtant si éloignés les uns des autres ! Unis dans ce malheur qui n’a ni limite dans le temps ni limite des frontières. Unis car c’est comme cela que nous vaincrons.
    Merci à toutes les personnes qui travaillent et risquent leur vie pour que nous puissions vivre.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s