DES ECONOMIES PIECE PAR PIECE

Je pense que dans le développement personnel, beaucoup de thèmes peuvent être abordés. La gestion budgétaire mais plus particulièrement, les moyens de faire des économies. En effet, lorsqu’on souhaite améliorer sa vie et plusieurs pans de celle-ci, on va chercher la confiance en soi, la méditation ou encore le positivisme.

Mais la gestion budgétaire est pour moi une partie importante du développement personnel. On se doit aujourd’hui avec le contexte actuel de la crise sanitaire et de la conjoncture, apprendre à gérer son argent. Pour faire face à des soucis de trésorerie, d’épargne ou encore pouvoir vivre correctement sans devoir passer au régime sec.

Ainsi dans cet article je continue a vous donner des astuces afin d’améliorer vos finances et par extension votre épargne.

LA CUISINE

1/

Je cuisine toujours comme si nous étions 7 à table, alors que nous sommes 6. C’est certainement dû à mon enfance et donc à mon éducation. Lorsque j’étais petite, ma mère mettait toujours une assiette supplémentaire. Moi avec mon innocence enfantine, je pensais toujours qu’un invité de dernière minute allait faire son apparition. Mais un jour j’ai quand même fini par demander à ma mère, le pourquoi du comment.

Elle m’explique que l’on ne sait jamais et qu’une personne peut à chaque instant toquer à la porte et demander un repas. On appelle cela dans ma culture « dief rabi », ce qui signifie exactement « l’invité de Dieu ». Cette tradition veut qu’on ne refuse jamais l’entrée à une personne qui souhaite manger. Ce n’est plus trop pratiqué de nos jours (crainte et méfiance oblige), mais l’expression est plus que jamais utilisée. Sauf qu’on l’utilise aujourd’hui lorsqu’on rend visite à une personne sans prévenir à l’avance.

Pour moi cette pratique me permet de penser à ceux qui ne mangent pas à leur faim chaque jour. Mais aussi elle permet d’en avoir un peu plus si un de nous à plus faim. Mais rien ne se perd et rien ne se jette chez nous. L’astuce numéro 2 qui suit va expliquer plus en détail.

2/

Aux Etats-Unis il existe une tradition connue de tous, il s’agit de Thanksgiving. J’aime beaucoup beaucoup cette fête. Je trouve que remercier pour ce qui fût et par avance ce qui sera est magique. C’est un des plus grands principes dans le développement personnel. Quoi de mieux que d’exprimer sa gratitude pour se sentir mieux et encore meilleur. Bref !

Lors de cette fête les américains cuisinent plusieurs plats. On y trouve la traditionnelle dinde, de la viande, des légumes, des pommes de terre, des fruits, etc. Cette fête arrive fin de novembre aux usa, ce qui correspond chez nous à la période des préparatifs pour Noel et de la déferlante des films sur Noel en tous genres. Plus jeunes avec mes enfants nous regardions beaucoup les films américains dans lesquels ils fêtaient Thanksgiving. Nous nous délections à contempler les personnages garnirent les assiettes avec un peu de ceci, beaucoup de cela. J’ai appelé ça « l’assiette américaine ».

Ce qui m’a donné l’idée d’instaurer, l’assiette américaine chez moi. En effet, lorsque j’ai beaucoup de restes et bien je dis à mes enfants : « aujourd’hui c’est assiette américaine ! ». Et bien avec cette idée, je n’ai jamais eu de problèmes pour faire manger des restes à mes enfants, JAMAIS !

Et ça fait des années que ça dure, et même aujourd’hui mes enfants sont ados et ils adorent ça. Pour moi c’est l’astuce anti-gaspillage par excellence.

3/

Je n’achète jamais de plats cuisinés. Je cuisine tout, que ce soient des plats traditionnels ou bien des envies des enfants (hamburgers, tacos, kebabs), tout maison. Sauf de temps en temps ou je fais une entorse à la règle et je commande une pizza ou j’emmène mes enfants chez Mac Do.

LA SALLE DE BAINS

1/

Nous sommes donc 6 à la maison. Je vous laisse imaginer le rythme des lessives. Nul besoin de vous dire que le lave-linge tourne à plein régime, comme le compteur d’eau et celui de l’électricité. Je faisais 2 machines de 8kg et autant pour le séchage, par jour. Outre, les vêtements, je lavais énormément de serviettes et autres draps de bain. Oui ! puisque 6 personnes, 6 draps de bains et autant de serviettes chaque jour.

J’ai changé cela, en investissant dans des peignoirs de bains. Chacun son peignoir de bains, que je lave bien-sûr mais à un rythme beaucoup plus raisonnable Je gagne énormément en électricité et eau, une économie non négligeable.

2/

Autre chose que j’ai changé, c’est le shampooing, assez des litres et litres de shampooing en tous genres. J’ai changé le shampooing liquide contre celui solide. Et ça change tout.

3/

Pour les mains, j’avais essayé le savon solide, mais pas pratique avec les enfants qui laissaient couler l’eau pendant qu’ils se frottaient les mains avec le savon. Donc c’est du gel liquide, mais que j’achète en bidon de 5 litres et je n’ai plus qu’à recharger. C’est beaucoup moins cher que d’acheter au flacon.

LA SALLE A MANGER

1/

Lors des premiers frimas, je suis rarement celle qui va ouvrir les radiateurs à fond. Une chose, je n’allume jamais le radiateur qui se trouve dans les WC. Dans la mesure ou je travaille chez moi, donc souvent seule et bien pas besoin de chauffage. Après le départ de mon mari et de mes enfants, je ferme le chauffage.

De plus je déteste la chaleur et je me sens très vite mal dès qu’il fait trop chaud. Avant que ne sonne l’heure où la cavalerie rentre, je ferme les stores de la maison. A la maison j’invite mes enfants à mettre un gilet ou se couvrir avec un plaid s’ils ont froid en regardant la tv. Et puis j’ai des tapis dans quasi toutes les pièces, ce qui réchauffe très bien. J’allume les radiateurs au moment du repas jusqu’au matin.

Et bien avec cette méthode j’arrive à sauter une mensualité d’électricité dans l’année.

2/

L’électricité, ah ! tout un programme. Et que j’allume à gauche et que je laisse allumer à droite. Premièrement je suis constamment derrière mes enfants concernant l’électricité. Je pense que ça doit faire partie de l’éducation. Apprendre à nos enfants que l’électricité ne tombe pas du ciel, que pour se faire on utilise du nucléaire, qui a un impact terrible sur notre planète. C’est la même chose pour l’eau, la nourriture et tout le reste.

Deuxièmement, j’ai changé toutes les ampoules pour des LED, qui consomment beaucoup moins. Troisièmement, dès que je me lève j’ouvre les stores et les doubles rideaux. Rien de mieux que la lumière naturelle. Quatrièmement, aucune lumière de veille. Installation de multiprises et tout s’éteint après utilisation.

Mais le mieux dans tout ça, est que peu importe la technique que vous utilisez ou que vous souhaitez mettre en place. Si vous avez des enfants ce sont des choses qu’ils retiendront toute leur vie. Bien-sûr il ne faut pas tomber dans l’extrême, ce serait stupide et donc contre-productif.

Il faut offrir aux enfants une instruction sur des choses qu’ils n’apprennent pas à l’école, comme la nature, le développement durable ou encore la gestion financière.

Latifa pour FËLEZINE®

BLOG D’ACCOMPAGNEMENT PERSONNEL ET STYLE DE VIE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s